• Membre supérieur Chirurgiens :
    Dr. Jacques TEISSIER : 04 67 41 94 94
    Dr. Philippe TEISSIER : 04 67 41 94 94
    Dr. Adriano TOFFOLI : 04 67 41 34 51
  • Membre inférieur Chirurgiens :
    Dr. Florent BUSCAYRET : 04 67 12 12 65
    Dr. Christophe FARENQ : 04 67 58 03 92
    Dr. Franck LACAZE : 04 67 41 34 52
    Dr. Etienne MAURY : 04 48 74 00 01
  • Pied / Cheville Chirurgiens :
    Dr. Wayan HEBRARD : 04 67 58 05 70
  • Rachis Chirurgiens :
    Dr. Alexandre DHENIN : 04 67 41 34 53
    Dr. Guillaume LONJON : 04 67 41 34 53
    Dr. Matthieu VASSAL : 04 67 41 34 53
MENU
Prendre rendez-vous

Kyste arthrosynovial

Accédez à la fiche PDF

Présentation

Le kyste arthrosynovial est la grosseur bénigne la plus fréquente du poignet. C’est une dégénérescence dite « mucoïde » de la capsule articulaire qui est l’enveloppe de l’articulation. Ainsi des cellules de la capsule se mettent à sécréter du liquide synovial dans la paroi capsulaire. Le kyste ainsi formé va s’étendre sous la peau et provoquer une voussure.

Les principales causes

Dans la grande majorité des cas, l’apparition des kystes est spontanée. Parfois, ils peuvent être en rapport avec des fissurations ligamentaires.

Symptômes cliniques

Les symptômes peuvent débuter par une simple gène et parfois causer des douleurs très invalidantes en rapport avec le kyste qui se présente comme une masse volumineuse et tendue faisant saillie sous la peau.

Examens complémentaires

Une radiographie du poignet permet de rechercher d’éventuelles anomalies osseuses. Les autres examens (échographie et IRM) confirment le diagnostic mais ne sont pas indispensables à la prise en charge.  

Figure 1. Kyste arthrosynovial dorsal du poignet

Figure 2. Exérèse chirurgicale sous arthroscopie

Traitements

Abstention thérapeutique et simple surveillance.

Lorsqu’un kyste arthrosynovial est peu gênant, aucune intervention n’est indiquée. On se limite à une simple surveillance.

Ponction évacuatrice avec infiltration de corticoïdes

Ce geste est de préférence réalisé sous échographie. Il s’agit de vider le contenu du kyste à l’aide d’une aiguille et de réinjecter dans le même temps un anti-inflammatoire pour empêcher la récidive qui reste de 20 à 30% avec cette technique.

Traitement chirurgical sous arthroscopie

En cas d’échec des autres traitements, l’intervention chirurgicale réalisée sous arthroscopie permet de réséquer le kyste par 2 petites ouverture cutanées de quelques millimètres permettant d’introduire une caméra dans l’articulation ainsi qu’un instrument permettant d’enlever le kyste en totalité. L’intervention est suivie du port d’une attelle de repos pendant 15 jours.
 

Fiche(s) patients

Plus sur la pathologie Poignet et main