• Membre supérieur Chirurgiens :
    Dr. Jacques TEISSIER : 04 67 41 94 94
    Dr. Philippe TEISSIER : 04 67 41 94 94
    Dr. Adriano TOFFOLI : 04 67 41 34 51
  • Membre inférieur Chirurgiens :
    Dr. Florent BUSCAYRET : 04 67 12 12 65
    Dr. Christophe FARENQ : 04 67 58 03 92
    Dr. Franck LACAZE : 04 67 41 34 52
    Dr. Etienne MAURY : 04 48 74 00 01
  • Pied / Cheville Chirurgiens :
    Dr. Wayan HEBRARD : 04 67 58 05 70
  • Rachis Chirurgiens :
    Dr. Alexandre DHENIN : 04 67 41 34 53
    Dr. Guillaume LONJON : 04 67 41 34 53
    Dr. Matthieu VASSAL : 04 67 41 34 53
MENU
Prendre rendez-vous

Syndrome des loges

Accédez à la fiche PDF

Présentation

Le syndrome de loge chronique de l’avant-bras est une pathologie causée par une augmentation de la pression à
l’intérieur des compartiments musculaires de l’avant-bras.
Il est à distinguer de la forme aigue qui fait suite à un traumatisme.

Figure 1. Loges musculaires de l’avant-bras

Les principales causes

Le syndrome de loge chronique de l’avant-bras est provoqué par une activité physique intense et répétée. Il est le résultat d’une augmentation de l’afflux sanguin à l’effort, à l’origine d’un oedème des masses musculaires qui se trouvent comprimées au sein de leur enveloppe inextensible.

Symptômes cliniques

Cette augmentation de pression à l’intérieur des loges musculaires entraîne des douleurs d’effort ainsi que des troubles de la sensibilité à type d’engourdissement ou de fourmillements de la main qui entravent l’activité physique.
Ces symptômes sont réversibles à l’arrêt de l’effort.

Examens complémentaires

La mesure des pressions à l’intérieur des loges musculaires de l’avant-bras permet une confirmation diagnostic.

Traitement

Repos et aménagement des activités

Un aménagement des activités physiques et sportives permet habituellement un soulagement efficace des symptômes.

Traitement médical

La kinésithérapie est proposée en même temps que le repos sportif.

Traitement chirurgical

En cas d’échec du traitement médical ou en cas de forme sévère persistante malgré l’adaptation de la pratique sportive, le traitement chirurgical est recommandé.
L’aponévrotomie consiste en une ouverture du fascia (enveloppe inextensible des muscles) permettant ainsi la décompression. Elle peut être réalisée par voie endoscopique. Elle s’accompagne en postopératoire d’une attelle de repos et de quelques séances de rééducation.

Fiche(s) patients

Plus sur la pathologie Poignet et main