• OS Grasset Adresse :
    15 avenue du Professeur Grasset
    34000 Montpellier

    Téléphone :
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. DHENIN
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. LACAZE
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. LONJON
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. J. TEISSIER
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. P. TEISSIER
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. TOFFOLI
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. VASSAL
  • OS Arceaux Adresse :
    3bis Boulevard des Arceaux,
    34000 Montpellier

    Téléphone :
    +33(0)4 67 58 03 92 - Dr. FARENQ
    +33(0)4 67 12 12 65 - Dr. BUSCAYRET
  • Institut du Pied Adresse :
    Clinique Saint Jean,
    36 avenue Bouisson-Bertrand
    34093 Montpellier Cedex 5

    Téléphone :
    +33(0)4 67 58 05 70 - Dr. HÉBRARD
MENU
Prendre rendez-vous OS Arceaux OS Grasset Institut du Pied

Chirurgie robotique. A qui s’adresse-t-elle ?

La chirurgie robotique s’adresse à tous ceux qui envisagent de réaliser une prothèse de genou. Qu’il s’agisse d’une prothèse partielle, d’une prothèse totale, ou d’une prothèse combinée.


Figure 1 - Implants de prothèse partielle, de prothèse totale et de prothèses combinées de genou*

L’assistance robotique s’est invitée au sein des blocs opératoires depuis quelques années. En chirurgie orthopédique, l’assistance robotique MAKO/Stryker a débuté en 2006 pour la première pose de prothèse partielle de genou. L’aventure s’est poursuivie en 2010 avec la réalisation d’une prothèse totale de hanche robotisée puis en 2016 avec la réalisation d’une prothèse totale de genou. A ce jour, une quarantaine de robots MAKO/Stryker sont implantés en Europe dont trois en France.

Le système d’assistance robotique est constitué du robot lui même, d’une console centralisant les informations et d’un ensemble de capteurs permettant de contrôler la procédure en permanence.


Figure 2 - Système MAKO/Stryker (robot, caméra, console)*

La procédure chirurgicale est sécurisée :

  • Le positionnement des implants est d’abord réalisé virtuellement afin de s’assurer du respect de la cinématique propre à chaque patient

    Figure 3 - Aperçu 3D du positionnement d'une PUC*
     
  • L’assistance robotisée permet la réalisation des coupes osseuses avec une très grande précision vis à vis de la planification réalisée par le chirurgien

    Figure 4 - Visualisation de la taille et du positionnement de l'implant fémoral (PUC)*
     
  • Au delà des valeurs de tolérance, l’assistance robotisée interrompt le processus de coupe

Afin d’aboutir à ce résultat optimisé, différentes étapes sont nécessaires :

En dehors du bloc opératoire (avant l’intervention)

  • Acquisition des données anatomiques par la réalisation du scanner pré-opératoire au sein de l’établissement à l’aide d’un dispositif certifié MAKO/Stryker
  • Transfert des données et planification de la taille et du positionnement des implants

Au bloc opératoire (au cours de l’intervention)

  • Mise en place des capteurs permettant de localiser la position du membre. A chaque moment, quel que soit le mouvement imprimé, l’information est transmise au robot assurant la précision de la procédure

    Figure 5 - Positionnement des capteurs sur fémur et tibia*
     
  • Confrontation des données numériques (scanner) et de la réalité par l’acquisition des centres de rotation, de points référents, de la tension des tissus mous autour de l’articulation (ligaments, capsule, tonicité des chaines tendino-musculaires)

    Figure 6 - Acquisition de points référents correspondants à l'anatomie de chaque patient*
     
  • Positionnement virtuel des implants respectant l’anatomie et la cinématique de chaque patient

    Figure 7 et 7 bis - Réglage virtuel du positionnement des implats d'une PTG et retentissement sur les espaces ainsi constitués*
     
  • Réalisation des coupes osseuses à l’aide de l’assistance robotisée

    Figure 8 et 8 bis - Réalisation des coupes osseuses à l'aide du bras robotisé* 
     
  • Mise en place des implants

Quels sont les avantages d’une procédure chirurgicale robotisée ?

  • Précision numérique de la procédure chirurgicale
  • Intégration de l’anatomie propre à chaque patient
  • Optimisation du positionnement et de la taille des implants
  • Optimisation de l’équilibrage ligamentaire
  • Sécurisation du geste chirurgical par le respect exclusif de la planification et l’interruption de la procédure en cas de non respect de cette planification
  • Protection des parties molles périarticulaires
  • Optimisation des suites opératoires
  • Reproductibilité de la procédure
     

Quels sont les inconvénients d’une procédure chirurgicale robotisée?

  • La disponibilité du robot
  • Le process pré-opératoire
  • Le cout

Quoique robotisée, il s’agit bien évidemment d’une intervention chirurgicale … Toute intervention chirurgicale présente des risques. Ils sont peu fréquents et le bénéfice escompté de cette intervention est largement supérieur à la probabilité de survenue de complications. Toutefois, afin de vous délivrer une information loyale, il est nécessaire de vous indiquer la possibilité de cette éventualité.