• OS Grasset Adresse :
    15 avenue du Professeur Grasset
    34000 Montpellier

    Téléphone :
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. DHENIN
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. LACAZE
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. J. TEISSIER
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. P. TEISSIER
    +33(0)4 67 41 94 94 - Dr. VASSAL
  • OS Arceaux Adresse :
    3bis Boulevard des Arceaux,
    34000 Montpellier

    Téléphone :
    +33(0)4 67 58 03 92 - Dr. FARENQ
    +33(0)4 67 12 12 65 - Dr. BUSCAYRET
  • Institut du Pied Adresse :
    Clinique Saint Jean,
    36 avenue Bouisson-Bertrand
    34093 Montpellier Cedex 5

    Téléphone :
    +33(0)4 67 58 05 70 - Dr. HÉBRARD
MENU
Prendre rendez-vous OS Arceaux OS Grasset Institut du Pied

Scolioses

La colonne vertébrale est un ensemble de vertèbres articulées les unes aux autres dont l’alignement dans les deux plans de l’espace permet d’assurer la statique du tronc. Dans certaines pathologies les vertèbres changent d‘orientation et entraînent une déformation de l’axe rachidien dans son ensemble, ceci définissant une scoliose. Les cas les plus fréquemment rencontré sont les scolioses d’origine génétiques dites scolioses idiopathiques qui se déclarent en général avant la puberté et les scolioses du sujet âgé dites scolioses dégénératives qui sont dues à des phénomènes d’arthrose. Chez l’adolescent ou l’enfant les scolioses idiopathiques ne font pas mal et la découverte peut se faire tardivement. Lorsqu’elles sont dépistées suffisamment tôt elle peuvent être surveillées et le cas échéant nécessiter la pose d’un corset pour de manière à éviter leur aggravation. Lorsqu’elles échappent au corset ou lorsque la découverte est trop tardive et à condition que l’angulation soit trop sévère, elles nécessitent une correction chirurgicale. Pourquoi ? Passé un certain degré de déformation elles continuent de s’aggraver après la fin de la croissance et risquent chez l’adulte d’entrainer des douleurs avec une restriction des capacités fonctionnelles. Chez le sujet âgé le problème est différent. Ces déformations sont invalidantes et entrainent assez souvent des irritations neurologiques. Les patients se plaignent de douleurs lombaires associées à des problèmes de sciatiques, de cruralgie le tout limitant la marche en fonction de la sévérité.

Lorsqu’une correction chirurgicale est nécessaire une cicatrice postérieure est réalisée dans la très grande majorité des cas. Cette intervention consiste à mettre en place des vis dans chaque vertèbre le nécessitant et le redressement de la colonne est assuré par des tiges reliant chacune des vis mises en place. La surveillance neurologique du patient est assurée pendant l’intervention par des courant électriques évaluant l’état de la moelle épinière en temps réel pour plus de sécurité. Chez l’adolescent le lever post opératoire est effectué le deuxième ou troisième jour en fonction des douleurs et la sortie est autorisée au bout d’une semaine. Après l’intervention il n’y a pas de corset à mettre en place. Chez le sujet âgé les suites sont plus progressives et la nécessité d’un corset doit être discutée tout de même au cas par cas en fonction de la qualité osseuse du patient. Un séjour en rééducation sera nécessaire de manière différée pour assurer au maximum la réussite de la prise en charge.

Fiche(s) patients

Plus sur la pathologie Colonne vertébrale